Hotel Becquer

Notre histoire

(Départ )

Packages exclusifs

Améliorez votre séjour en les ajoutant lors du processus de réservation au travers de notre site internet.

Notre histoire

L’Hôtel Bécquer fait perdurer la tradition d’autres établissements hôteliers dont l’origine remonte au XIXe siècle. Parmi eux se démarque l’Hôtel Cecil Oriente, situé sur la Plaza Nueva, qui a été en service jusqu’en 1970. La famille propriétaire l’a vendu un an plus tard pour construire l’Hôtel Bécquer dans la rue Reyes Católicos, à l’emplacement du palais des Marquis de las Torres de la Pressa, son Excellence Madame Dª Elvira Marañón y Jiménez et son Excellence Monsieur D. Andrés Lasso de la Vega y Quintanilla.

Hotel Becquer

Un hôtel de caractère

Pour sa construction, d’élégants éléments du palais cité précédemment ont été utilisés : les grilles de style Renaissance présentes dans le comptoir de la réception, les barreaux qui forment la grille du bar intérieur, le plafond à caissons de ce même bar, le plafond à caissons et la cheminée du salon romantique, les vitraux plombés du salon principal, ainsi que les portes plombées de ce dernier.

Grâce à ces incorporations, on a voulu inclure à la décoration de l’hôtel des éléments originaux et artistiques qui lui octroient un caractère particulier et distinctif.

Gustavo Adolfo Bécquer

Né à Séville en 1836, Gustavo Adolfo Claudio Domínguez Bastida est un célèbre poète et narrateur espagnol, qui a appartenu au mouvement littéraire du Romantisme tardif ou postromantisme. Considéré par les critiques comme le précurseur de la poésie contemporaine espagnole, il a été, aux côtés de Rosalía de Castro, le représentant majeur de la poésie postromantique. Auteur de nombreuses œuvres de théâtres, d’articles, de récits et de chroniques, il travaille comme journaliste et censeur de nouvelles jusqu’à atteindre la gloire avec son recueil de poèmes Rimas (Rimes). Son œuvre en prose Leyendas (Légendes) se démarque particulièrement : un condensé de récits fantastiques enveloppés d’une aura surnaturelle et mystérieuse. Il meurt en 1870. Sa dépouille repose de nos jours au Panthéon des Sévillans Illustres, dans la crypte de l’Église de l’Annonciation de Séville.

Hotel Becquer

Twitter: hotelbecquer_